L’hibiscus

Ce site doit tout à Anne-Françoise Le Meur, sans qui il n’existerait tout bonnement pas !

C’est elle qui m’a poussée/tirée à l’écriture ! Immense cadeau qu’elle me fit !
Elle était d’une grande ingéniosité - elle avait l’habitude de récuser le terme, disant qu’il s’agissait juste de fouiller un peu ! mais pour moi qui n’y connais rien...
et d’une patience d’ange !! Tiens, c’est bizarre ! sur celui-là, elle ne relevait pas !!
Merci à elle !


Merci à Emmanuelle Pageau et Frédéric qui ont pris le relais du site ! avec une gentillesse et une patience d’anges... Il semblerait que ce soit une donne indispensable pour m’aider sur le site !!
Les vidéos où je vous raconte le conte sont de Clément Braeckman-Devred, indéniable jeune talent !
Merci à lui !
Le portrait d’accueil est de Catherine Dressayre. Merci à elle de rendre ma “bonne bouille” de façon si finement vivante, si fidèle !
Merci doudou !
Les hibiscus sont de Lucie Matuszewicz, qui les a mûris dans son coeur inspiré !
Merci à sa délicatesse !
Et merci encore ! à Catherine Dressayre, fine artiste, photographe auteur, qui réalise toute la partie graphique de ma communication : mes dépliants pour les conférences, les carrés bonifaciens, les extraits en image attachés à chaque livre. D’une patience et d’une disponibilité... hum ! disons : angéliques ?!

Merci aussi à mes relecteurs/ mes relectrices !

Et merci à vous, mes lecteurs, mes visiteuses, de votre présence, de vos encouragements !
Sans vous, ce site n’aurait pas lieu d’être. Ben, non hein !!
Carole.

Pourquoi « ours » ? L’une de vous s’interroge
"Plusieurs hypothèses : les personnes qui t’ont aidée sont des ours mais ça colle pas bien avec au moins Anne-Françoise et Lucie..., à moins que ce soit une référence à un nounours doudou de ton enfance que tu aimais bien, à moins que ce soit parce que les personnes qui aident sont rares et qu’il faut donc les protéger comme l’ours blanc du pôle nord... "
Ni l’un ni l’autre, c’est un reste de ma vie de responsable de doc... En fait l’ours, cela fait référence à la signature d’un journal ou d’une revue papier. C’est l’encart où figurent toutes les collaborations !
Et puis le mot "ours" sonne bien, moi j’adore les ours ! alors j’ai du mal à appeler cette page, bêtement (sic !) "remerciements".
PS : mon interlocutrice ne connaît pas Clément, sinon elle aurait écrit : "ça colle pas bien ni avec Anne-Françoise, ni avec Clément, ni avec Lucie..."



© Carole Braéckman – lhibiscus.fr – février 2009 - revisité en novembre 2013, puis mai 2014.