L’hibiscus

Les crises : coucou n°22, le 22 janvier 2009

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Il vente fort aujourd’hui ! des rafales de pluie passent en dansant devant mes fenêtres ! Ouh ! C’est magnifique ! Pas trop envie de sortir, cependant !! Bon, c’est un temps à prendre le bus !

Ce matin, scotchée chez moi par l’intervention d’artisans. Je les regardais travailler. Des gestes précis, des monologues marmonnés, une bonne humeur heureuse ! et tranquille ! des gens qui ont l’amour et la maîtrise de leur métier. J’étais chanceuse de les voir s’affairer ! Et pour mon bien-être en plus !

Avant-hier, Paris. Une jeune femme sursaute quand je lui dis « je suis très contente de te voir en crise ! ça me rassure ! »
Les crises sont salutaires, elles sont nécessaires, elles peuvent même être indispensables ! Accueillez-les donc comme une annonce de changement ! vers du mieux, bien sûr !
Je les perçois comme une interpellation, susurrée ou hurlée !, de l’âme qui interroge nos choix de vie. Evidemment, on a hâte que ça cesse ! parce que ce ne sont pas forcément des périodes trop rigolotes à vivre. Et, en même temps, quand on en prend la dimension, qu’on se laisse interroger dans nos retranchements : ce métier, cet homme/cette compagne, cette vie,... c’est bien ce que je désire ? il y a moyen de les traverser avec amour et humour ! en tout cas d’y prendre intérêt, et de coopérer, au lieu de s’en défendre avec cette véhémence brouillonne qui les invite, hélas, à plus de virulence, et plus de durée !
Alors, oui, je vous préfère en crise que dans des histoires trop amidonnées qui ne laissent que peu de part à vos talents et à votre joie !
Le baromètre, c’est en effet votre joie ! vous êtes venu(e)s déployer vos talents, fleurir le monde de votre épanouissement, de votre jubilation, de vos émerveillements ravis !

A vous de jouer ! ça vaut bien quelques crises, sans doute !!?!

Sourire rieur et affectueux.

Carole.

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – janvier 09


Voir aussi Les dénouements.








Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…

 

(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...