L’hibiscus

Une journée de rien ! : Coucou n° 398 du 23 décembre 2017

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou !
Pour certain(e)s, ce sont les vacances, alors, je viens témoigner de l’expérience d’une dame de l’Est. Elle est consentante, bien sûr.
Tous les week-ends, elle se fait un programme : je vais aller à la bibliothèque, je vais aller voir l’expo au musée de Mulhouse, je vais aller visiter cette amie négligée, je vais faire un grand ménage, etc. etc.
Et le dimanche soir, elle n’a, vous vous en doutez ! pas accompli son programme, parfois pas même sa plus infime partie... Et elle se morigène ! et elle se déprécie !
Ma suggestion : laisser tomber les "il faut" pour se laisser cueillir par l’envie de... Se réveiller le matin, et se concerter avec soi-même :
Qu’est-ce qui me ferait plaisir aujourd’hui ? Et éventuellement, mais ce n’est même pas une obligation : Voyons voir ma liste d’idées de sorties...
Et toujours en se causant avec respect et affection : Envie de rien, aujourd’hui, choupinet(te) ? Ben, ce sera une journée de rien !
Et la sa-vou-rer !

Nous avons assez de contraintes, surtout lorsque nous sommes encore en activité professionnelle - mais je connais des retraité(e)s encore plus débordé(e)s que jamais !
Ce dont nous avons besoin, ce n’est certes pas de programme, mais de nous faire plaisir. De suivre un peu nos désirs... de prendre le temps de...
Cela fait partie du chouchoutage que je préconise comme la route vers une paix intérieure, et un joli moral !

Promis, si vous êtes dans le cas ? vous vous offrez quelques journées de rien d’ici la fin de l’année ?
Tant pis si vous ratez l’expo que tout le monde doit avoir vue !
N’oubliez pas que la vraie question est toujours : Où est ma joie ? Alors, encore plus le week-end ! impérativement en vacances !
Passez chaque élément du programme au crible de votre joie, sollicitez l’éclairage de votre boussole intérieure, si besoin...
Et renouez donc avec vos soifs intérieures, celles qui vont vous conduire sur le doux chemin de l’être au monde.
Si aujourd’hui, aucun désir ne monte, ce sera une journée de rien !
Une fleur n’a pas de programme, si ce n’est celui de se déployer, de nous offrir sa présence la plus éclaboussante !
A vous de jouer ! - je dis bien jouer (héhé) !

Et à ce propos, hum ! pour grandir, oui, pour grandir ! les enfants ont besoin de nombreuses journées de rien ! Or, je ne suis pas certaine que ce soit dans aucun programme (encore lui !) d’éducation... même de nos jours...
Très peu d’entre nous ont appris les journées de rien ! n’est-ce pas ? C’est assurément le cas de notre petite dame de l’Est.
Allons, adultes, il est encore temps, il est toujours temps ! de rafistoler un peu notre période d’enfance !

Douce roulade jusque Noël !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – décembre 2017








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…