L’hibiscus

Un trou dans la terre et Provinciales en goguette : coucou n°40, le 6 avril 2009

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Bonjour vous !

J’ai reçu de la personne au bonheur insolent, celle dont je racontais la tristesse à ne pouvoir dire sa joie à quiconque, un mél qui m’a réjouie !
Elle me remercie de l’autorisation à clamer son bonheur, et m’envoie une photo d’elle à la mer, en Normandie ! Elle a tout dit à la mer, elle l’a chanté, elle l’a dansé, elle l’a crié, elle l’a ri, son bonheur ! et sa photo le dit assez !!
Vous connaissez ce conte où, débordé par un secret, quelqu’un le confie dans un trou de la terre ? et le secret s’ébruite quand même.... ! car le roseau qui pousse à cet endroit-là, est taillé pour faire une flûte, et la flûte chante le secret !!
Moi, j’ai été enchantée ! éclaboussée (sic) par ce bonheur instantané !!
Merci ! merci à elle !!

Ce soir, "je monte à Paris". Demain, je travaille. Mais ce soir, "je monte à Paris" !
Je ne sais pas si les Parisien(ne)s peuvent goûter ma joie !?!
Joie à traverser Paris, juchée sur un siège de bus ! Je prends la ligne 39 de la Gare du Nord jusque Sèvres Babylone. Une belle traversée !
J’adore le bus ! A Lille aussi, je prends plus volontiers le bus ! On a une vue plus panoramique, la juste hauteur pour se sentir présent(e), et en même temps, juste un brin décalé(e), pour ne pas être happé(e)...
La reine n’est pas ma cousine quand je traverse la cour du Louvre ! la Place du Carroussel, rien que le nom m’enchante !! Et puis, la Pyramide du Musée sur ma gauche, le jardin des Tuileries sur ma droite, et la Tour Eiffel en ligne de mire !! Lors de ma venue en mars, il faisait nuit, et tout était illuminé ! féérique !
Vous dire ma joie ! Je ne touchais plus terre ! un peu comme les mômes dont les pieds sont trop courts et qui, du coup, battent la cadence de leur coeur, contre le siège ! quand ils n’écrasent pas leur nez, yeux écarquillés, subjugués, sur les carreaux...

Avec une grande amie bretonne, à qui je racontais mes montées à Paris, et qui partage ma joie simple et enfantine, nous avons décidé de nous retrouver à Paris, et de nous offrir le bonheur de traverser Paris de part en part, du haut des bus, une ligne après l’autre !!
  A bientôt ! jolie semaine à vous !
Carole.

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – avril 09








Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…

 

Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…