L’hibiscus

Trois rouges-gorges ! + en perte de QI ! : Coucou n° 120 du 10 décembre 2010

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Trois attitudes face à l’épreuve : l’affolement, le défaitisme, la bonne humeur rieuse ! Trois rouges-gorges nous donnent une leçon de vie !
Le danger du multi-tâches et des ondes...

Bonjour à vous !
Un petit rouge-gorge perché sur un banc de la terrasse me rappelle de petites scénettes dont trois de ses semblables furent les principaux acteurs ! et que je m’étaient promis de vous raconter.
Devant mon nez, derrière la baie où je travaille, est une vaste terrasse, dont les murs vitrés donnent sur "ma vue" ! Elle est normalement fermée, mais des interstices permettent aux petits gabarits de se glisser à l’intérieur. J’ai eu récemment, coup sur coup, trois visites de rouges-gorges.
Le premier rouge-gorge s’est cogné dans toutes les vitres, repartant aussitôt pour foncer dans le mur opposé ! comme un fou ! Quand j’ai pénétré sur la terrasse pour aller lui ouvrir la porte de la véranda, il a atteint un paroxysme de jetés fracassés dans les vitres !! Je me suis fait la réflexion que peut-être, nous-mêmes, en nous méprenant sur l’attitude d’une instance supérieure et bienveillante (moi, dans le rôle, dans la scène de la véranda, si vous me suivez ?!) nous jetons violemment dans tous les coins, et ce, au risque de nous étourdir, voire de nous assommer !!?!
Le second rouge-gorge est resté tapi dans un coin. J’ai même pensé qu’il était reparti ! et ai failli ne pas le libérer !
Le troisième rouge-gorge, mon préféré !, a d’abord attiré mon attention, en jouant littéralement à cache-cache avec moi ! Il pointait son bec, derrière un meuble, vérifiait que je l’avais bien vu !, puis se retranchait prestement ! pour aussitôt, revenir m’épier, petite tête penchée de côté, oeil vif, et zoup, repartir !
Puis, après s’être bien assuré que sa spectatrice était entièrement captivée, il m’a fait le coup du colibri !!! vous savez ces tout petits oiseaux des pays chauds qui battent des ailes à vitesse incroyable pour se maintenir au niveau du calice des fleurs dans lesquels ils cueillent les insectes et sucent le nectar ! Et bien mon facétieux, mon effronté rouge-gorge, s’est élevé dans les airs juste devant moi et m’a interprété la danse du colibri ! tout en me fixant droit dans les yeux !
J’ai éclaté de rire, et me suis empressée d’aller lui ouvrir ! Il n’a pas demandé son reste et a filé dans le ciel blanc de neige !!
Trois attitudes face à une même situation ! Tous les trois s’en sont sortis ! de la situation, comme de la véranda ! Mais le premier s’en est sorti groggy ! le second transi de peur ! et le troisième dans un éclat de rire !!


Je dois également vous avertir depuis longtemps que je crains quelque peu pour ma petite matière grise. Et ma foi, je voulais aussi vous alerter sur la vôtre.
C’est une note de L’apprentissage du bonheur – Principe, préceptes et rituels pour être heureux de Tal Ben-Shahar qui m’a terrorisée ! car j’étais tout à fait dans le cas, à l’époque où je l’ai lu !!
"Une enquête commanditée par Hewlett-Packard et réalisée par un institut de sondages montre que « les employés distraits par les appels téléphoniques, les e-mails et les sms subissent une baisse de QI supérieure à celle constatée chez un consommateur de marijuana ».
Cf. l’article publié par http://www.cnn.com (archivé le 21/11/2006 http://edition.cnn.com/2005/WORLD/e...)
"
Bon, alors, je vous le rapporte ! il vous reste peut-être encore quelques neurones à sauver !! Tâchez, si vous le pouvez, d’être mono-tâche !!

Belle soirée à vous ! et n’oubliez pas d’éteindre votre portable !!
Carole.

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – décembre 2010








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.