L’hibiscus

Travaux de peinture ou l’égocentrisme : Coucou n° 317 du 8 juillet 2015

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Où se niche l’ego !
Mais finalement, derrière lui, ne trouvons-nous pas toujours des enfants trop appliqué(e)s ?
A vérifier !

Coucou vous !
Une anecdote édifiante ! en deux temps :
Avec une amie, nous accomplissons quelques travaux de peinture. La première pièce finie, je m’extasie sur le rendu ! Waho ! comme c’est beau !
Mon amie regarde et commente : Oui, mais le plafond est nuageux, on voit des traces !
Nb : c’est elle qui a mis la dernière touche au plafond !
Sur cette remarque, je pense à ce conte du point rouge.
Mais pas seulement.
La suite de l’histoire ponctue l’affaire :
Je me retrouve seule, et ai pour mission de peaufiner un plafond - un autre !
Je m’y emploie avec grande application, lorsque je note un débordement. Examinant attentivement, je me réjouis fugacement : Ah ce n’est pas moi !
Notez : peu importe qui est responsable de la coulure, n’est-ce pas ? Ma prime réaction est très enfantine, très égocentrique !
Je suis chez moi, ce qui devrait m’importer, c’est bien le résultat, pas qui est responsable !!

Je pourrais me lamenter sur l’égocentrisme de mon observation. Que nenni ! passée la stupeur d’en être encore là ( grand sourire !), je console l’enfant qui s’est appliquée - toujours - à être exemplaire, à qui on n’a pas, non plus, mâché les comparaisons ! Regarde ta soeur ! ta cousine ! etc...

Près de 120 ans à nous deux, et nous voici comme deux gamines prises en faute parce que leur travaux de coloriage ne sont pas parfaits !
Moi, je nous trouve parfaitement mignonnes ! pas vous ?

Une tribu d’araignées m’a élue "meilleure copine de l’été" ! Où que j’aille dans le jardin ou dans la maison, à toute allure, elles me prennent dans leurs toiles ! Je suis une vraie tête de loup ! Serait-ce de là, que vient l’expression : Une araignée au plafond ? Je file (sic) un mauvais coton, vous croyez ? (sourire)

A tout bientôt !
Carole.



© Carole Braéckman - www.lhibiscus.fr - juillet 15








(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...

 

(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...