L’hibiscus

Tiens ! mais je suis ronchon !? : Coucou n° 175 du 1er mars 2012

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Ce n’est pas le monde qui doit changer. Le monde va comme il va. C’est notre regard sur le monde qui doit évoluer...

Hé ! coucou vous ! coucou toi !
Suite à mon message sur la pluie, qui finit toujours par cesser (ben, oui, hein !), vous êtes nombreux/ses à m’avoir confié que vous adoriez la pluie... sans forcément détester le soleil.
Et l’une de vous me dit même qu’elle a dû être fougère dans une autre vie !! Éclat de rire !
Il se trouve que je la connais, et je l’ai, du coup, visualisée fougère !
Maintenant, à chaque fois, que quelqu’un(e) avouera aimer la pluie (je suis la première !), je le/la déguiserai en fougère !


Bon, hier matin, ce n’était pas du tout la même ambiance ! Je me suis réveillée grognon !
J’ai assez vite réalisé : Tiens, mais je suis ronchon, moi !?!
Un rapide coup d’oeil à l’actualité : bon, pas mal de séismes, de troubles... Pas de surprise.
Mon moral, comme bien souvent, soubresaute sur l’échelle de Richter ! (Cf l’épisode de la guerre du Golfe.)

Bon, la compréhension aide à la mise à distance. Je me guette dans mon quotidien.
C’est une authentique journée banale :
ça semble commencer fort, cependant. Grève de trains. Je devais me rendre à Arras. C’est cuit ! J’appelle mon correspondant arrageois.
Je file à un rendez-vous lillois prévu pour l’heure du déjeuner. Bon, l’instant est plus court. Mais joli moment amical, je dois en convenir.
Je me rends dans un autre lieu. Surprise d’un cadeau léger et imprévu ! Très sympa.
Je rentre chez moi. Aïe ! une facture inattendue. Je la règle illico. Ainsi, elle ne m’oblitère pas l’esprit.
Je vous lis : des messages tristes, d’autres gais, des soupirs, des éclats de rire, des complaintes, une photo d’amour, ...
Bref, une journée toute ordinaire ! Des joies, des surprises, des déconvenues.... La vie ! en un mot !
La vie est la vie ! Ce qui pourrait changer, c’est mon regard sur les événements.
Heureusement que j’ai débusqué très vite mon amertume du matin ! J’ai ainsi pu la désamorcer. Je me suis surveillée, j’ai braqué les projecteurs sur le beau, le vivant, l’amour... et la grognonnerie m’a délaissée ! ouf !

Je vous souhaite de ne pas vous lever grincheux/se, de tout ce joli mois de mars ! je vous souhaite de sourire au printemps naissant !
A tout bientôt !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – mars 2012








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…