L’hibiscus

Tarte : Coucou n° 354 du 13 juillet 2016

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Vous riez comme tout le monde, vous ? Ou êtes-vous en décalage ?
Se sentir différent(e) peut parfois nous déstabiliser. Comment résister et ne pas rentrer dans la norme ? Car rentrer dans la norme, c’est vous faire violence ! vous contrarier !

Bonjour !

A force de vouloir rentrer dans le moule, votre vie peut finir par devenir très tarte !
Je ne sais plus où j’ai piqué cette phrase. Elle me fait rire !
Or, il se trouve qu’à propos de rire justement, elle sonne admirablement juste pour moi.

Je n’ai pas du tout un humour classique. Je me suis récemment entendu conseiller de visionner le film Les Visiteurs, que j’avais sciemment raté à l’époque de sa sortie, la bande annonce ne m’ayant pas convaincue.
Des ami(e)s, des très proches, de renchérir : Ah ben, oui, Carole ! Tu ne l’as pas encore regardé !?! ça va te plaire. Tu vas te tordre de rire !
Ben... pas franchement, non !
J’ai pipé sur Internet et regardé des extraits qui m’ont laissée de marbre.
Donc, je n’ai toujours pas vu Les Visiteurs.

Et, à soixante ans passés, je me suis - une fois de plus ! - demandé si j’étais bien normale...
Quand tout le monde semble rata-plié(e)s de rire, et que moi seule ne cille pas, vous avouerez que la question peut se poser.
Alors, inutile de me dire que vous non plus, vous n’aimez pas ce genre d’humour. Je me doute bien que je ne suis pas une pièce unique. Ce n’est pas cela qui importe. Je voudrais juste vous inviter à examiner comment, vous-même, vous gérez vos différences. Les acceptez-vous ? ou avez-vous, comme moi, peur d’être discrédité(e) ?
Et puis, c’est qu’elle nous rendrait morose notre non-conformité ! Ne pas aimer le comique de tout le monde me met parfois de mauvaise humeur. Ben, non ! je n’y arrive pas !
Puis très vite, je chasse cette idée : Oui, je n’y arrive, mais je suis moi !

Ici, il s’agit de rires, mais pour les pleurs aussi, parfois, notre différence peut nous atterrer, non ?
Ou même pour d’anodins livres de cuisine !
Ou encore pour les choix écologiques de notre vie.
Et j’en passe ! j’en oublie !

Quoiqu’il arrive, je suis moi, et c’est réussi ! martèle une autre phrase glanée ici ou là...
Vous parvenez à adhérer ? ou vous vous pliez et ratatinez pour rentrer dans le moule ?!
Ah ! le poids de la norme ! Je ne suis pas certaine que nous en mesurions bien tous les insidieux et matois recoins ! Sans aller jusqu’aux masques, qui en sont presque une caricature, il est maintes brèches dans notre authenticité que nous pourrions lui attribuer, j’en suis certaine.

Alors, nous l’envoyons aux orties ? cette peur d’être anormal(e) ? nous osons être nous ?
Que votre journée soit toute douce !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – juillet 2016








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.