L’hibiscus

Sortie de bureaux : Coucou n° 172 du 9 février 2012

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

On ne peut changer le monde. On peut l’aimer. Tel quel !

Coucou vous ! bonjour toi !
L’autre jour, j’attendais devant un carrefour, en pleine sortie de bureaux, à l’heure du midi. Et je me suis surprise à rêver de la vie de toutes ces personnes, pressées pour la plupart.
J’ai cru déceler comme une unité de ton, peut-être une certaine mélancolie, ou alors, le noir gris des costumes. Mais évidemment, sans trop me creuser, les particularités de chacun(e) m’apparaissaient aussi.
Heureusement, vous en conviendrez !
Tout allait si vite ; je ne pouvais pas m’attarder sur une personne que, déjà, elle filait à cent mètres, talonnée par une bonne vingtaine de collègues, tout aussi accablé(e)s, tout aussi sérieux/ses, tout aussi fondu(e)s dans la masse, et cependant, tout aussi singuliers/ères, tout aussi attachant(e)s…
J’étais là, plantée à mon carrefour, reporter incognito, et je souriais de mon plus large sourire pour inciter les passant(e)s à faire de même. Avec quelques petits succès éblouissants, qui m’ont fait perdre le fil, plus d’une fois !
Il n’y a qu’un héroïsme au monde : c’est de voir le monde tel qu’il est, et de l’aimer, écrivait Romain Rolland. Je m’y emploie de toute mon âme.
De savoir que vous aussi êtes en train de devenir des héros, des héroïnes, est pour moi une bénédiction.

Certain(e)s d’entre vous commençaient à s’agiter. Et les coucous, ils hibernent les coucous ?!
Alors, il y a eu un peu de ça. Une jolie pile de romans passionnants, quelques dvd surprenants, un bon froid sec dehors,… et le rythme s’est naturellement ralenti…
Jolie fin de semaine à vous !
Carole.



© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – février 2012








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...