L’hibiscus

Séisme et reliance + spirituel : coucou n° 86 du 22 janvier 2010

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Bonjour,
je vous écris rapidement juste pour vous signaler que la semaine dernière, j’ai été en piteuse forme.
Alors, ce n’est pas pour vous informer de ma petite santé que je vous en témoigne, mais parce que je ne pense pas être la seule à avoir été secouée par le séisme survenu en Haïti.
J’ai déjà évoqué la surprise que j’avais éprouvée en découvrant à quel point nous sommes relié(e)s au monde, à nos frères et soeurs de l’autre bout de la planète...
Je dois dire que cette humaine reliance, moi, je la trouve très belle, très émouvante...
Même si, en l’occurrence, elle nous fragilise énormément...
Que de chagrin, de tristesse... les jours derniers, en amont de la catastrophe déjà... exprimés par des rhumes, des maladies de peau, des pieds qui flanchent, une énergie morose...
Découvrir que mon mal-être était lié à beaucoup plus grand que moi, plus grand(e) devrais-je écrire, car il s’agit de la Terre ! et des ses occupant(e)s, a focalisé mon retour à la santé et à la joie. C’est pour cela que je vous le raconte. Si vous êtes en vrac, il est possible que cela soit en lien.
J’ai à ma manière "prié" pour mes soeurs et frères haïtien(ne)s, j’ai dédié mes méditations et pratiques à tous et toutes, aux victimes mais aussi à nous tous et toutes, spectateurs/spectatrices impuissant(e)s et effondré(e)s du cataclysme, j’ai chanté et offert ma danse à la Terre, j’ai célébré la vie autour de moi...

Il me faudra un jour, vous expliquer comment je définis, pour ma part, le spirituel...
J’en vois beaucoup d’entre vous souffrir parce qu’ils/elles rejettent le spirituel de leur vie. Par peur de la religion, parfois ? Spirituel ne veut pourtant pas dire religieux !
Quel dommage, il est vrai, que ce dernier mot soit si connoté, car c’est exactement de cela dont il s’agit : se relier. Religion, en effet, vient de religere = relier.
Le spirituel, c’est simplement (!) cet élan profond en nous qui ne demande qu’à être touché par la beauté. A se relier. A s’émerveiller. A s’émouvoir.
Introduire le spirituel dans sa vie, c’est, par exemple, s’ouvrir à la contemplation de la nature, juste (!) s’ouvrir en grand ! S’ouvrir à la musique, la laisser nous traverser, nous bouleverser ! S’ouvrir à la grâce d’un geste, d’une attitude... Le tout avec gratitude...
Mais j’y reviendrai. Car il est de nombreuses façons autres de nourrir cette aspiration en nous. L’une d’elles est la bonté. J’y reviendrai, promis.

L’un d’entre vous m’a dit récemment : « Mettons que nous soyons si sensibles. Mais il n’y a pas que les catastrophes. Il y a toute la souffrance diffuse, celle du quotidien, celle dont on ne parle jamais, ou si peu... Nous devrions toujours aller mal, alors ?
- Alors, oui, je crois bien que nous y sommes sensibles aussi ! Peut-être que, sans cette diffusion insidieuse, nous serions beaucoup plus beaux/belles, beaucoup plus joyeux/joyeuses. En fait, je n’en sais rien. Car quand je suis arrivée, il y a un demi-siècle, le monde était déjà en l’état !
Avec ces souffrances du quotidien.
 »
Heureusement, il y a aussi les rires d’enfants, les profusions de la nature, la sensibilité des artistes, les extravagances de la tendresse... etc. Et à ces fragrances aussi nous sommes sensibles. La reliance, c’est aussi pour les bonnes choses !
Travaillons donc, pour notre part à multiplier ces butins-là, et à offrir au monde nos plus beaux sourires.


En attendant, jolie fin de semaine à vous !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – janvier 2010








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.