L’hibiscus

Quand même (texte)

par Carole Braéckman , Kent Keith , Leili Anvar, trad.

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Ce texte magnifique prêche l’opiniâtreté : quoi qu’il arrive, entêtez-vous à rester humain(e), à demeurer aimant(e), et vivant(e) !

Prière attribuée à Mère Térésa, traduction de l’anglais du texte de Kent Keith.



QUAND MÊME

Les gens sont déraisonnables, illogiques et égocentriques,
Aime-les tout de même

Si tu fais le bien, les gens te prêteront des motifs égoïstes et calculateurs,
Fais le bien quand même

Si tu réussis, tu gagneras sans doute de faux amis et de vrais ennemis
Réussis tout de même

Le bien que tu fais sera oublié demain
Fais le bien quand même

L’honnêteté et la franchise te rendent vulnérables
Sois honnête et franc, quand même

Ce que tu as mis des années à construire peut être détruit du jour au lendemain
Mais construis quand même

Les gens ont réellement besoin de ton aide
Et il se peut pourtant qu’ils t’attaquent si tu les aides
Aide-les quand même

Si tu donnes au monde le meilleur de toi-même
Tu y laisseras des plumes
Donne le meilleur de toi-même quand même !

(traduction inédite Leili Anvar).


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – mars 15


Voir aussi ce très beau texte Pratiquez cette injustice qu’est l’amour.








(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.