L’hibiscus

Pow Wow + l’exemple de la chambre + Basilic en goguette : coucou n° 62 du 31 juillet 2009

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Une co-responsabilité éducative éclairée par des cercles de famille. L’exemple sur l’ordre dans la chambre des enfants, ou plutôt, le désordre !
"Mais, tu vas ranger ta chambre !?!" Peut-être, pouvez-vous vous retenir avant de lancer la dispute !

Bonjour !
Je pars me mettre au vert, ce jour même. Donc pas de coucou pendant une dizaine de jours.

J’aurais aimé vous rédiger un article sur la co-responsabilité éducative, mais je n’ai vraiment plus le temps, car il me faudrait tout expliciter clairement. Et je sais que le sujet de l’éducation est un sujet qui fâche ! Tant de tensions s’y agglutinent ! une telle volonté de bien faire ! une telle culpabilité aussi !
Bref, je remets ce projet. Pour le moment !...

Sachez, en avant première, que je conseille simplement de prendre nos enfant(e)s comme co-auteur(e)s de leur éducation !
Et préconise donc de leur donner un poids de parole identique au nôtre.
Cependant, ils/elles restent les enfant(e)s, et nous, les adultes. Pas question qu’ils ne mettent plus leurs ceintures à l’arrière, par exemple.
Mais il est tant de choses qu’on peut discuter en famille.
Les Pow Wow, ces réunions de tribus amérindiennes, où chacun(e) parle à tour de rôle (pensez aussi au bâton de parole des peuples africains), pourraient vous inspirer.
C’est l’été, vous êtes plus détendu(e)s, pensez à demander leur opinion à vos enfants, et écoutez-les !... Comme si c’était moi qui vous parlais.
Vous risquez même d’être surpris(e) !!
Ils/elles ont des avis sur tout ! même sur l’amélioration de vos relations !! (rire !)
Souvent, on me brandit : les enfant(e)s ont besoin de limites. Ce qui est tout à fait exact !
Mais souvent aussi, les relations pèchent par excès de limites. Vous arrivez, par peur d’être débordé(e) ?, par atavisme culturel ? à considérer vos enfant(e)s comme des êtres dont il faut venir à bout ! Au lieu de les apprécier comme les futur(e)s adultes qu’ils/elles vont devenir. Et ce, dès 3 ans !
Le danger, en plus, serait de perdre l’amour en route...

N’oubliez pas de revoir les interdits (les fameuses limites) au crible de votre bienveillance : est-ce fondamental ?
Le rangement de la chambre de votre fils/fille, par exemple. Je pense sincèrement qu’il n’est pas vital que son espace chambre soit comme vous le souhaiteriez.
Votre relation à votre enfant(e) vaut bien plus que cela.
De surcroît, pour d’excellentes raisons Feng Shui, je préconise de laisser à chacun(e) un endroit où créer son univers. Si, en ce moment, pour lui/elle, c’est franc bazar ! laissez faire.
Et profitez de toute cette énergie récupérée à ne pas guerroyer avec lui/elle !, pour... entreprendre un grand nettoyage de printemps de votre propre lieu de vie !
Vous avez tout à gagner ! votre vie, votre santé, votre sérénité...
Et ne vous en faîtes pas ! Peu ou prou, en douceur, votre enfant(e) sera contaminé(e) !

NB : le bâton de parole peut être un caillou, une plume, un coquillage !!

J’emporte avec moi mon pied de basilic, ainsi que mon pied de coriandre (je suis tellement heureuse d’en avoir trouvé !!) ! Ils ont besoin de beaucoup de soins : un petit peu d’eau plusieurs fois par jour pour le basilic ! Ils ont déjà visité la Baie d’Authie, je les embarque pour de nouvelles aventures !!

A tout bientôt !
Carole.

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – juillet 2009


Depuis ce coucou, je l’ai écrit, ce "manuel" d’éducation. Vous pouvez lire des extraits de Elevons-nous : de l’enfance sur mon site, et je vous le recommande pour construire une éducation co-responsable !

Il existe une suite à ce coucou, rédigée pour une mère qui se culpabilisait de sa volonté de contrôler jusqu’à l’espace de sa fille ! Cessez de vous juger

A ne pas prendre l’avis des enfants, on peut créer une frustration palpable - et dévastatrice ! - dans l’âge adulte ! : celle d’avoir le dernier mot








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.