L’hibiscus

Petites histoires ferroviaires : coucou n° 124 du 11 janvier 2011

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou vous ! coucou toi !
Je suis venue me frotter un peu à la civilisation. Me voici lilloise en transit !
Sur le trajet du retour, déjà, des aventures !!

En attente dans un buffet de gare, je contemple un groupe d’hommes et femmes d’affaire, cinq six personnes attablées autour d’un pot. Qui discutent "bisenesse" assez bruyamment, je dois dire. Et soudain ! une grâce ! J’assiste, médusée, à une ouverture de conscience !
Un des hommes, la petite trentaine, le costard adéquat, la coupe et l’allure de l’emploi, se fige soudain, bouche ouverte. Comme frappé de stupeur ! Il reste hébété quelques secondes. Puis se met à dévisager chacun(e) de ses collègues, d’un regard à la fois pénétrant et halluciné. Un regard où j’ai lu : "Qu’est-ce que je fais là ? qui sont ces gens-là ? qu’est-ce que je fais de ma vie ?..."
Quelques instants plus tard, il se ressaisit. Il plaisante à nouveau avec ses collègues, comme si de rien n’était... Cet instant, je l’ai vu ! il va cheminer en lui, doucettement ou au contraire, comme un feu au poudre...
Je lui souhaite de trouver la meilleure voie pour lui !

Dans un compartiment de train, lasse de lire, je me mets à pratiquer un petit exercice de respiration yogique : respiration profonde alternée par la bouche en cul de poule, puis par le nez, le tout en louchant sur ledit nez. Grand nettoyage des profondeurs de l’être, je vous le recommande. Et... brutalement, je m’aperçois que sur ma droite, légèrement en retrait, se trouve une personne qui me regarde ahurie ! Il est vrai, vous imaginez le tableau ! que de profil, ce ne doit pas être triste !!

Et enfin, la dernière scène est un coup de foudre dans le métro ! Une môme amorphe dans sa poussette, tout à coup, éclate de joie à la vue d’un jeune de quelques vingt ans qui vient de s’installer en face d’elle ! Elle applaudit, ravie ! et me regarde pour me prendre à témoin ! "N’est-il pas mimi ?!!". J’approuve totalement. Le jeune semble quelque peu gêné de cet enthousiasme. Et la petite et moi nous sourions de tendresse devant son air godiche ! "Il est décidément mimi !! Ya pas !"...

Belle soirée à vous ! ou douce journée !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – janvier 2011








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.