L’hibiscus

Non ! pas gentil(le) ! : Coucou n° 289 du 14 octobre 2014

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Que vous êtes gentil(le) !
Ah mais, non ! ne vous rebiffez pas, c’est un compliment, voyons !!

Coucou !
C’est amusant : récemment, à plusieurs reprises, et sans se concerter, plusieurs ami(e)s m’ont interrompue alors que je leur disais qu’ils/elles étaient gentil(le)s.
Ce qualificatif a très mauvaise presse !
Signe des temps ? Il vaut mieux être beau/belle jeune et riche ? que gentil(le)... ?

Je sais bien qu’il existe des souvenirs d’enfance qui nous agace les tympans et pollue notre mémoire : "Tu veux bien être gentil(le) ?", "Tu seras gentil(le) avec Madame Machin, hein ?!".
Non ! Pas gentil ! hurle Max dans Max et les Maximonstres de Maurice Sendak (?). Je ne suis plus très certaine que ce soit bien dans cet album-là... mais l’idée y est !

Je ne méconnais pas non plus l’utilisation péjorative de l’adjectif : "Il/elle est bien gentil(le)". Pouah ! personne n’a envie de s’entendre traiter ainsi. Encore que... personnellement, un peu niaise, en regard du reste, ça me convient bien !

Je constate aussi, chez presque chacun(e) de ces ami(e)s qui ont renâclé, un vilain penchant à "trop" de dévouement. Encore que beaucoup s’exercent à dire non, quand cela est juste pour eux/elles. Et là, évidemment, j’applaudis ! Le respect de soi est primordial !

Historiquement(!), je vous avais promis un développé sur la bonté. Je suis persuadée qu’être gentil(le) fait partie de nos cheminements d’humain(e)s...
Et au risque de choquer mes ami(e)s qui ne sont vraiment pas du tout du tout de gentilles personnes, mais alors pas du tout ! (grand sourire ravi, et un tantinet moqueur, oui !), je partage le souhait de Roger Hanin : après sa mort, il voudrait qu’on puisse dire de lui qu’il a été gentil !
Quelle merveilleuse motivation !

Je vous souhaite une belle journée, soleil d’automne !
Carole.



© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – octobre 2014








(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.