L’hibiscus

Les Cocos + Ah ! être un petit maître ! : Coucou n° 404 du 18 mars 2018

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Nous oublions souvent, lorsque quelqun(e) nous énerve, que la réciproque est probablement vraie !
Il/elle m’énerve ! Euh ! je l’énerve !
Ah ce monde miroir !

Coucou vous !
Dans mon dernier coucou, j’ai mentionné les petits maîtres comme étant des cocos.
Et me suis faite interpeller : Ben, c’est quoi des cocos, Carole ? des haricots ? des communistes ? des fromages ?! ?!
Beuh non, les cocos, ce sont des petitous. Cela me vient de mon passé d’enseignante en maternelle. Je crois bien que c’est là que j’ai découvert le terme :
On y va, les cocos ?
Woooh Tout doux les cocos ! on ne s’entend plus rire !

Donc, c’est un terme affectueux !
Comme lorsque je vous cause d’une petite dame - depuis que vous me l’avez fait remarquer, je me surprends souvent à l’employer, et je le laisse car oui, c’est tendresse une petite dame ! - ou des couillon(ne)s !

Bon, ce petit point de vocabulaire éclairci, j’ai une énorme ! précision à apporter sur les petits maîtres. Elle peut bouleverser votre vie !
Vous êtes bien assis(e) ?
La voilà : Vous-même êtes indéniablement un petit maître pour l’autre !
Eh oui ! ça marche rarement dans un seul sens. Celui-là vous enquiquine ? probable que vous-même l’escagassez ! Celle-là vous chagrine ? sondez-la discrètement : vous verrez que vous la turlupinez grave !
Je ne retrouve plus - ben oui, je me perds dans mon vaste site ! - le coucou où je l’expliquais à une personne qui se plaignait auprès de moi d’une connaissance plus qu’importune. Ladite horripilante était fort probablement en train de récriminer, larmoyante, de son côté, sur les incompréhensions et embrouilles de leur relation... Rarement univoque, une relation !
Eh oui, monde miroir... monde miroir !
N’oubliez pas que chacun(e), tout comme vous, cherche à être en paix, et si possible, heureux/se...

Personnellement, je n’aime pas trop l’idée d’être un petit maître pour quiconque. Mais évidemment, je ne suis pas naïve ! je suis assurément très digne de ce surnom dans plus de cas que je n’imagine !!
Vous aussi, non ?
Je prétends, comme c’est vous qui me lisez, que c’est à vous de bifurquer.
L’autre n’a pas forcément les ressources nécessaires pour ajuster sa façon d’envisager la vie.
Je vous vois venir ! Non ?!! N’arrêtez pas de me lire pour autant ! Non !! ce serait trop dommage ! Nous sommes en train de le bouger ce monde !
Je compte sur vous ! sur chacun et chacune ! D’accord ?

PS : J’offre un coucou sur le thème de son choix, à la première personne qui me dégotte ce coucou de réciprocité égaré. Avis !

Je vous souhaite un très doux dimanche ! les cocos (grand sourire).
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr - mars18


Avril 2018 : Je viens de retrouver, par hasard, le coucou "perdu" : Impeccable.
Youpi !








Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.