L’hibiscus

Le pétochard : coucou n° 55 du 3 juillet 2009

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Eh, bonjour vous !

Dans le mongy (notre tram lillois), mardi matin.
Trois hommes d’affaires, en grande discussion stratégique. Ils descendaient (ou montaient ?!) de Paris, et peaufinaient leur réunion :
"Ce type-là est dangereux pour ceux qui ont peur.
C’est un pétochard !"

Ça c’est une belle vérité ! On le dit facilement des animaux, mais c’est également vrai pour les hommes/femmes !
Dans votre monde professionnel ou personnel, rappelez-vous que les plus "mordants" sont ceux qui ont peur, surtout quand ils entrent en résonance avec votre propre peur...
Pensez-y la prochaine fois que quelqu’un se hérisse, et vous montre les crocs. Plantez-vous, droit(e) dans vos bottes... : il/elle a peur, sans doute... et encore plus que vous !
(cf la notion de handicapé(e) émotionnel(le)s, que je développe dans la vidéo sur une autre émotion qu’est la colère - ou le texte qui y correspond)

Ce que nous dit aussi, cette anecdote, c’est que la peur de l’un(e) augmente la peur de l’autre ! Vous êtes un peu fragile ? vos propres graines de peur rencontrent celle de votre interlocuteur, et le tout s’amplifie joyeusement !! Vérifiez vos fréquentations, vos lectures... S’il vous faut résonner, tâchez de résonner avec la gaieté, la joie ! et vos racines de bonne humeur seront nourries, et mise en valeur !!

Je suis en train de lire un livre d’une tristesse insondable ! Je me sentais toute tristoune, ce matin. Quand j’ai réalisé que, moi, j’allais bien ! c’est mon bouquin qui était bien lugubre !
Je vais le lire à fond (il m’a été conseillé pour soigner les neurasthéniques) et je reviens vers vous avec son titre, si j’en sors enjouée. Par contre, si pas, il file à la poubelle ! ah ! mais ! ce n’est pas le moment de lire des élucubrations sinistres !


Il fait très chaud dans le Nord. On est bientôt cuit(e)s dur(e)s ! Par ci, par là, un orage a éclaté... toute la nuit à Dunkerque, parait-il... A Lille même, ça nous ferait une belle petite purification d’atmosphère !
Les tilleuls de la place des Beaux-Arts aussi sont presque cuits !!


A bientôt.
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – juillet 2009


Sur la question des résonances d’une personne à l’autre, lire la cage de résonance mais aussi tous les articles de la rubrique Sensibilité.








Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.