L’hibiscus

Le choix

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Choisir c’est renoncer !
Oui, c’est exact, choisir c’est renoncer.
Mais...
Choisir c’est aussi ! avancer !
Pour du bon !

Choisir c’est renoncer ! entend-on souvent. C’est juste.
Lorsque vous optez pour une variante possible, vous renoncez à toutes les autres, c’est exact. Et cela peut vous plonger dans l’indécision.
Or mieux vaut renoncer à tous les autres possibles que de rester dans cette indécision.
Vous devez le vivre au quotidien : lorsque vous hésitez entre deux tenues, par exemple, vous perdez du temps à tergiverser, ça vous le sentez bien ! mais aussi, peut-être moins flagrant, mais bien réel : vous vous déforcez.
Dès lors que vous avez pris une décision, et que vous ne vous retournez plus sur les autres alternatives, vous voilà de nouveau droit(e) dans vos bottes ! Vous pouvez avancer ! Et vivre !
C’est une question d’énergie : L’énergie va en droite ligne entre porte et fenêtre. L’être humain(e) a aussi besoin d’aller tout droit.

Car l’indécision nous mine ! Et si nous nous consumons, c’est tout notre entourage qui trinque avec nous !
Un exemple : lorsque des personnes s’interrogent sur leur couple : Je reste/je pars, je leur conseille toujours, si l’affaire n’est pas plus tranchée que cela, de donner une chance à leur couple. Et de dire Oui, mais alors un Oui total, sans réserve, de se ré-engager pleinement et sans-arrière pensée, pour la vie... Quitte, dans disons deux mois, à se reposer la question. Et au cours de ce laps de temps, de refuser avec force, tout doute, toute récrimination.
Car vous sentez bien que seul un investissement absolu est viable. Rester avec une personne en ayant un fesse dedans une fesse dehors, est le moyen le plus assuré de regarder l’autre sous le nez, avec défiance, rancoeur, etc. Le plus sûr biais aussi de déstabiliser votre partenaire, et de le/la conduire à l’erreur, à l’amplification des maladresses, à la rigidité, etc.

Cet exemple est transférable à tout type de relation. Et je conseille aussi en Feng Shui, lorsqu’on veut déménager, d’investir son lieu de vie comme pour vingt ans ! Réparer, embellir... C’est une question d’énergie.
Lorsqu’on est intégralement engagé(e), on est juste, et on peut savourer.

Le choix est TOUJOURS le bon
J’en entends de toute sorte ! à propos du choix. De quoi vous paralyser !
Quand on choisit, il y a toujours un prix à payer !
Ou Il faut en assumer les conséquences !
Ces deux assertions sont lourdes de menace ! vous le sentez ?

Je préfère quant à moi, dire qu’une fois le choix opéré, vous pouvez être assuré(e) que c’est le bon ! votre choix est obligatoirement le bon choix !
Parce que vous êtes sincèrement et massivement sur votre chemin, ce chemin sera le bon ! Question d’énergie !
De plus, la Providence prend soin de vous lorsque vous êtes entier/entière – pas tiède mais au contraire, sans réserve ! - dans votre trajectoire. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Monsieur Goethe !
Et je ne suis pas la seule à l’avoir vérifié !


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – mai 2016


La décision vous appartient, c’est votre vie !








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.