L’hibiscus

La décision

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Il est de très nombreuses manières de refuser de se jeter dans la vie. Et pourtant, si vous voulez vraiment vivre, vivre vraiment ! un jour, il faut y aller !
C’est une décision qui vous appartient, à vous et à vous seul(e). C’est votre vie !

Je ne sais plus quel sage hindou disait que l’humain(e) a plus de facilité à se construire sa souffrance que son bonheur... Je valide !

J’en vois tant autour de moi qui savent pertinemment qu’ils/elles ont des choix à faire, et qui retardent sous un prétexte ou un autre : Oui, mais je l’ai-ê-me ! est une réponse fréquente. Oui, mais non ! est une objection ahurissante pour une personne extérieure, vous en conviendrez (sourire) !

Je ne jette la pierre à personne, nous vivons tous et toutes des moments où nous brillons par notre aveuglement, ou tendance velléitaire ! Ou nous nous la racontons.
Pourtant l’heure tourne, l’horloge avance, et nous ne sommes pas dans notre vie !
Je vous rappelle qu’il est comme un devoir de se la faire heureuse, cette vie !
Attention, il est des points qui nous échappent : nous n’avons pas grand prise sur la maladie, la mort, les séparations. Nous ne pouvons pas changer autrui. Et nous avons le droit de pleurer, d’avoir des périodes de déprime. Je ne prône pas du tout la dictature du bonheur.

Mais le cap global reste la joie !

Si nous ne sommes pas heureux/se dans une relation, c’est à nous de bouger ! Si notre lieu de vie nous insupporte, si notre travail nous bouffe, c’est encore à nous de prendre une décision.

Bien sûr, ce n’est pas facile. Évidemment !
Mais c’est finalement ce que nous pouvons acter de mieux pour nous et pour notre entourage. Pour le monde même, dirais-je !
Une personne malheureuse transpire l’affliction autour d’elle, une ronchonne sécrète du fiel, une fataliste sème la désillusion, le désenchantement...
Nous sommes contagieux/ses les un(e)s envers les autres.
N’avez-vous pas plutôt envie d’éclabousser le monde de votre lumière et de vos rires ?

Alors, oui, il est temps de prendre des décisions ! de redresser la tête et de dire : J’y vais. Souvent, vous le savez intimement ce que vous devez faire. Vous jouez les innocent(e)s, vous vous voilez la face, mais vous savez !
Interrogez votre boussole, si vous avez vraiment perdu le fil, et avancez. Vous pouvez même tirer à pile ou face ! Et pourquoi pas ? Puisque de toute façon, vous allez avancer !

Prendre une décision, cela peut être radical, quitter une "mauvaise" personne, déménager.
Ou simplement décider que l’on va laisser tomber la plainte, le jugement sur ce que devrait être ceci ou celui-là/celle-là, et prendre les choses autrement. Parler avec assertivité, en adulte, de ses besoins, de ses limites...etc.

Pardonnez-vous si, jusqu’alors, vous n’avez pas su avancer gaillardement vers vous, votre vrai vous.
Pardonnez-vous si vous récriminez encore sur ce que devraient être vos collègues, votre compagnon/compagne, vos parents... Si vous refusez la vie telle qu’elle va, râlez contre la maladie, la vieillesse... Il est si naturel (si humain, en tout cas !) de projeter à l’extérieur de soi nos propres renoncements... Pardonnez-vous de vouloir tout contrôler... Et acceptez de ne pas y parvenir ! Eh oui ! Nous en sommes tous et toutes là !
Pardonnez-vous.
Et foncez !

Vous avez peur ?! À la bonne heure ! Moi aussi ! Cet aveu à vous-même est déjà un pas vers vous.
Peur du changement, peur de vous élancer, peur de vos zones d’ombre, peur du vide... il est tant de raisons d’avoir peur ! Néanmoins, vous devriez plus que tout craindre de ne pas vivre votre vie, non ? La mort devrait être votre ligne de mire et vous mettre en urgence de vivre ! Que vous raconterez-vous au moment du passage ? Qu’est-ce qui sera important ?

Prenez les décisions qui s’imposent. Ne restez pas dans un terrain vague à vous seriner Oui mais, oui mais... allez-y. Votre vie n’attend que vous !



© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr - mai 2016


D’autres textes tournent autour du même sujet :
Les dénouements vous parlent des ruses de la vie pour vous faire lâcher., lorsque vous vous entêtez.
Notre responsabilité insiste sur l’importance de nos choix dans notre vie, et pour le monde.
Se sacrifier pour le bonheur d’autrui vous incite à vous choisir Vous !
ET Le choix pour vous aider à décider, à être déterminé(e) !








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.