L’hibiscus

L’exploit scolaire

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

L’école, c’est épuisant ! Etre sage, c’est usant !
Ne vous étonnez pas si votre enfant est hyperactif/ve en fin de journée, d’école ou de collège... ou au contraire complètement éteint(e).

L’école est une sacrée dépense d’énergie, et la plus importante n’est pas tant d’apprendre que de se tenir sage !
Regardez votre enfant bouger lorsqu’il/elle est en vacances ! Vous conviendrez qu’il/elle n’arrête pas ! Bon, évidemment, il est des enfants plus exubérant(e)s que d’autres...
Mais, imaginez votre enfant, oui, celui/celle-là même que vous voyez filer vers la mer, glapir de joie, courir après les pigeons, dansoter sur place, virevolter, vous sauter dans les bras - certain(e)s enfants sont du vif-argent ! - oui, le/la même assis(e) une heure durant pour un travail scolaire... Et ce quelques 6 à 8h par jour !
Vous conviendrez que c’est un véritable exploit ! Non ?!
Rien que de rester assis(e) est déjà effroyable ! Mais il faut, de plus, cesser de remuer les jambes, de se retourner pour guigner le copain Marius, de parler aussi ! Oups !
Vous avouerez que lorsque les enfants sortent de l’école, du collège, il n’est pas tout à fait, incohérent qu’ils/elles aient envie de se déchaîner (sic !).
Alors, si vous voulez éviter les frictions, parce que, vous aussi, vous avez été sous contrôle, toute la journée, si vous préférez vous abstenir de la nounou télé – qui très honnêtement n’aide pas du tout ou faussement à décompresser, si vous souhaitez aider la maisonnée à aborder une soirée tranquille, paisible, sans épuisement, pour partir vers une nuit sereine et réparatrice, je vous conseille vivement de prendre en compte cette tension.
Déjà, vous pouvez reconnaître - et saluer ! - la force admirable qu’il faut à votre enfant, pour se contenir toute une journée ! N’hésitez pas à le/la féliciter. Avec vos encouragements, il/elle se sentira compris(e). Et c’est plus éducatif que de lui sauter dessus parce qu’une fois, il/elle aura dérapé et ricané en classe, ou pianoté sur sa chaise... Comme d’habitude, comptez les "plus" et non les "moins" ! Toutes les fois (toutes les heures !) où sa conduite aura été exemplaire ! et non les rares fois où il/elle aura flanché !
Admettez sa fatigue, sa difficulté à se détendre, à décélérer. Et rappelez-vous comme, souvent, la fatigue peut rendre grognon(ne), irascible...
Proposez-lui à la fin de la journée de se défouler en faisant un tour de quartier en courant ou en dansant, comme il/elle voudra, ou un tour de vélo dans le parc...
Apprenez-lui à lâcher le stress, la tension. C’est un très joli cadeau à lui faire (à vous faire ? - sourire) Vous pourriez par exemple, l’initier à la méditation du caillou ou de la plume, que les enfants pratiquent très facilement, et avec un grand succès pour se détendre et s’endormir.
Ou toute autre pratique qui lui permettra de s’apaiser : massages, écoute d’une musique douce, poterie, collage...

Les enfants sont des héros/héroïnes !


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – novembre 2013

Je vous propose également la méditation du caillou sous forme audio, à écouter en ligne ou télécharger sur votre lecteur MP3.
Et lisez aussi mon front de réhabilitation des enfants qui pointe comme notre culture est bizarre, et non-tolérante sur la vivacité des enfants.








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.