L’hibiscus

L’espoir : Coucou n° 420 du 29 décembre 2018

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Les fêtes et leur tristesse, parfois...
Ne perdons pas espoir !

Coucou vous !
J’espère que vous allez bien entre ces deux fêtes, que certain(e)s adorent et d’autres haïssent cordialement !

Les fêtes sont souvent les lieux de frictions familiales. On se retrouve et ça fricaille un peu... Ou beaucoup.
La fatigue, les excès de table... font ressurgir de vieilles rancoeurs...

Alors, ne soyez pas désespéré(e)s des relations familiales. Gardez espoir !
Une image sublime transmise par l’une d’entre vous :
L’espoir est comme le ciel des nuits : il n’est pas coin si sombre où l’œil qui s’obstine ne finisse par découvrir une étoile, dit Octave Feuillet.

Voilà je voulais juste partager cela !

Très douce fin d’année à vous. Vous noterez que les jours rallongent déjà ! cette petite nouvelle me réconforte toujours !
Carole.

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – décembre 2018








(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.