L’hibiscus

L’éléphant cherche son oeil dans le ruisseau (conte)

par Gabriel E. Mfomo

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

C’est quand nous sommes le plus pressé(e)s, qu’il convient de faire le calme pour y voir clair (sic !)
Ah ! calmer le mental ! le faire taire !

L’éléphant avait perdu son œil dans le ruisseau.
Pour le retrouver, il pataugeait dans tous les sens. Il ne put rien voir tant l’eau était devenu trouble.
Mais il cherchait, il cherchait toujours sans rien trouver.

Non loin de là, flanquée sur un bout de bois, une grenouille qui venait de prendre la fuite, observait l’éléphant se débattre dans l’eau. Elle lui dit :
Ô éléphant ! Ô éléphant ! Du calme ! Du calme !
L’éléphant s’immobilisa. Petit à petit, le ruisseau commença à se clarifier. L’eau devint transparente. De nouveau, le ruisseau roulait son eau pure comme du cristal. Alors l’éléphant aperçut son œil qui brillait au fond du ruisseau. Il le ramassa, le planta dans son orbite et s’en retourna au village.

Voilà pourquoi, s’il vous arrive un malheur, ne vous troublez pas et surtout ne forcez rien. Dans la sérénité, une bonne idée jaillira de votre esprit et vous saurez alors vous tirer d’affaire.
Naa, na hm !

Soirées au village, contes du Cameroun .



© Carole Braéckman - www.lhibiscus.fr - janvier 2012








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…