L’hibiscus

Jusqu’au bout, le suspens ! : Coucou n° 231 du 13 mai 2013

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Est-il possible de goûter la vie, jusqu’au bout !
Oui ! le preuve par le polar !
Et qui sait si le meilleur n’est pas à venir !

Bonjour vous !
Une amie m’a raconté récemment l’histoire d’un prêtre en fin de vie.
Des amis, prêtres également, venus le visiter, furent un petit peu décontenancés, et... amusés !, de le sentir pressé de les voir débarrasser le plancher.
Ils ont compris pourquoi en le voyant couler des regards vers un polar, sur sa table de chevet : Il était pressé d’en connaître la fin. Et avait peur de rendre le dernier souffle, sans avoir lu le dénouement !
De tout coeur, je souhaite à chacun(e) d’avoir cette même curiosité pour la vie, jusqu’à la fin. Chacun(e) à sa manière, et dans ses domaines de prédilection, bien sûr ! Ne vous mettez pas à lire des romans policiers, si cela vous barbe !

Cela me fait penser à un extrait de Une année dans la vie de Tolstoï de Jay Parini.

La vie n’est pas une plaisanterie, et nous n’avons pas le droit de la gaspiller à notre fantaisie. La mesurer à sa durée n’est pas raisonnable non plus. Peut-être les mois qui nous restent à vivre sont-ils plus importants que toutes les années déjà vécues. Nous devons les vivre correctement.

Je vous passe en gras, le passage qui fait écho à mon histoire. Mais pour rien au monde, je n’aurais souhaité vous priver du début !

A tout bientôt, dans la douceur printanière ! Ne ratez pas les explosions florales !
Mon lilas est en fleurs - d’un violet très puissant ! Bénédiction !
Carole.



© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr - mai 2013








Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.