L’hibiscus

Interdit de se plaindre ! et Mon prince ! : Coucou n°386 du 17 juillet 2017

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou vous !

"Interdit de se plaindre !" : c’est une pancarte accrochée sur la porte des appartements privés du pape François. Cette pancarte dit encore que celles et ceux qui font fi de cette exhortation, "sont sujets à un syndrome de victimisation avec abaissement notable de la bonne humeur et de la capacité à résoudre ses problèmes". Le texte recommande de "se concentrer sur ses propres potentialités et non sur ses propres limites" en concluant "arrête de te plaindre et agis pour changer ta vie en mieux !".
Je n’ai pas de commentaire !
Enfin, si, quand même une nuance : celle d’Épaminondas !
Pas la moindre, quand même...

J’ai rencontré le prince du jardin - il s’est présenté comme tel - un crapaud couleur caramel, que j’ai délogé en ratissant.
(Je vous conseille la méditation du râteau ! Elle vaut celle du fer à repasser.
Un jour, promis, je vous fais la distinction entre contemplation, méditation, et tâches répétitives ou créatives...)
Je n’avais jamais vu de si joli crapaud ! Je n’aurais jamais cru possible, non plus de me faire toiser par un crapaud ! Je me suis inclinée avec respect ! L’ai salué d’une révérence... Un maître des lieux avec une telle prestance, ça s’honore !
NB : l’autorité n’a rien à voir avec la taille...

Petite précision : un chevreuil, ça aboie vraiment ! Ce n’était pas une image, une babil plaisant. Vous trouverez des vidéos sur Internet.
Et autre développement, je n’ai pas été en reste, non plus. Je crois bien avoir glapi quand je lui ai intimé de me parler sur un autre ton, ah mais !
La peur se propage, la colère itou ! C’est la vie !

Je vous souhaite des journées joyeuses !
Carole.

L’une d’entre vous me fait remarquer la jolie date du 17/07/2017 !


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – juillet 2017








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.