L’hibiscus

Givrée ! et ma tirette : Coucou n° 216 du 11 janvier 2013

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou !
L’autre jour, magnifique journée de givre ! Un très pâle soleil d’hiver diffusait une luminosité extraordinaire, une brume lumineuse de conte de fées, au moment d’une descente d’anges ! dans un silence ouateux de journée de neige...
Et tout mon paysage redessiné par des cristaux, d’une fragilité de dentelle, et d’une dureté de glacier !
Une vraie splendeur ! J’étais seule dans ma campagne. Il faisait un froid de Reine des Glaces ! Heu-reuse !

Avant de mettre le nez dehors, j’avais enfilé mon gros manteau, doudoune épaisse ! et peiné sur la fermeture éclair qui refusait de s’enclencher ! Grrr !
A la réflexion, cette tirette se fait totalement oublier lorsque je la remonte machinalement. En pleine conversation avec quelqu’un(e), par exemple... Pas comme lorsque je suis toute focalisée sur sa fermeture.
Elle me donne une leçon de légèreté ! de détachement !
Alors, d’accord ! Va pour la légèreté ! je crains simplement que ce ne soit le commencement d’une bien sombre histoire d’une qui parlait toute seule ! et à sa tirette, encore !!
Ouille ouille !
(Grand sourire givré !)
Carole.



©Carole Braéckman - www.lhibiscus.fr - janvier 2013








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.