L’hibiscus

Gâteau breton ou/et gâteau choco ? : Coucou n° 358 du 22 août 2016

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Exprimez-vous !
Dites quand vous êtes content(e), voire enchanté(e) !
Et aussi, quand ce n’est pas trop à votre goût !
Dans les deux cas, vous êtes gagnant(e) !

Coucou vous !

Mes aventures pâtissières me semblent dignes de vous être confiées. Les voici.
Il y a peu, souci d’ordinateur, mon jeune voisin vient me dépatouiller l’affaire. Youpi !
Je te fais un gâteau pour te remercier ?
- Ah ! moi, j’adore les gâteaux bretons aux amandes.
- Euh ?... Bon, ben, je vais chercher...
Mes ami(e)s breton(ne)s consulté(e)s ne connaissent pas de gâteau breton aux amandes.
Bon, j’improvise à partir de sources internet, et crée un gâteau spécial pour mon sauveur.
J’y ai mis beaucoup de beurre salé (pour la Bretonnerie !), une tonne d’amandes ! et... tout mon amour !
Il était ravi. Il m’a mis 20 sur 10 !
Je biche !

Quelque temps plus tard, je dois confectionner un gâteau chocolat pour un jeune homme qui en est friand. Ma particularité lorsque je cuisine, c’est que je n’en fais qu’à ma tête ! et ne suis que rarement les recettes. Surtout que mon gâteau choco, je le fais sans lait, sans oeuf, sans gluten. Cela fait des années que je varie à ma guise les ruses pour donner saveur et moelleux. Avec succès la plupart du temps.
Cette dernière fois, je tente une grosse finasserie... avec quelque doute sur le résultat...
M’étant engagée pour un souper prochain, à réaliser "mon fameux gâteau choco", j’interroge mon dernier cobaye.
Il était comment mon dernier gâteau ? Sois franc, car tu oblitères ton futur !
- Pas fameux, fut la réponse.
- D’ac, je vais améliorer mon affaire.

Et voiloù.
Je souligne :
un compliment, même dithyrambique (sic), fait toujours plaisir !
une vérité assénée avec franchise est tout à fait recevable.

Les deux protagonistes de ces anecdotes ont tout les deux gagné le gros lot : l’un en étant hyper élogieux, et le second au contraire en notant les défauts.
Mes prochains gâteaux à eux destinés devraient être savoureux !

Moralité : j’apprécie les compliments. Vous aussi, n’est-ce pas ?!
Votre entourage, également, c’est sûr ! Suivez mon regard et distribuez autour de vous ! Ne soyez pas chiche !

J’apprécie la franchise, lorsqu’elle est simple et sans lézard caché. Elle me permet d’avancer.
J’ai cessé de m’identifier à mes desserts, de me confondre avec mes ratages. Rappelez-vous le coup du soufflé !

Et vous ? (sourire)
Où en êtes-vous de ce côté-là ? Vous savez recevoir des critiques positives ? vous savez en prodiguer ?

Euh, inutile de me réclamer un gâteau coco ! ça ne va pas être possible ! malgré toute mon affection !
Et, rappelez-moi de vous parler de mon fan club de lézards. Plus pedzouilles, ce n’est pas possible !

Jolie journée à vous !
Carole.

© Carole Braéckman - www.lhibiscus.fr - septembre 2016








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.