L’hibiscus

Etre thérapeute : 6 remarques sur mon métier…

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Quand je vous reçois en séance individuelle ou quand je vous aide à vous ‘auto-nettoyer’ (!), je prends l’engagement implicite de vous aider à vous débarrasser de moi, le plus vite possible !
Une relation thérapeutique me semble, en effet, devoir être conclue sur les termes d’un accord mutuel :
vous et moi, allons travailler à vous rendre, au plus vite, autonome.
J’y œuvre de tout mon cœur.


Vous venez, vers moi en l’occurrence, à un moment de votre vie où vous avez besoin d’un coup de pouce pour avancer. Vous arrivez, souvent, en assez mauvais état. Parfois en très pitoyable état ! Et je suis souvent remuée et attendrie de votre désarroi…
J’ai alors, pour vous une grande tendresse, un immense élan de compassion.



Mais, je ne me leurre pas : vous êtes la force guérissante ! Sans votre aspiration profonde vers la ‘guérison’, personne ne peut rien pour vous…
Et le gros du chemin est déjà accompli lorsque vous prenez la décision de me demander mon secours…
Je vous aide ‘juste’ (!) à retrouver votre force de vie, qui est force de guérison, à la reconnecter, et à prendre confiance en elle…


Bien sûr, vous avez besoin de moi… (et il est possible qu’à d’autres moments de votre parcours, vous perdiez de nouveau la connexion et ayez de nouveau recours à moi), mais si vous avez besoin de moi, c’est pour vous retrouver ! Je ne suis que l’instrument que vous avez choisi pour vous aider à passer le gué… Vous m’avez choisie, et… j’en suis extrêmement touchée. Je suis très honorée de la confiance que vous me portez. Emue même, et profondément reconnaissante. Sincèrement.
Et, j’essaie vraiment d’être digne de votre attente, d’être l’instrument le plus juste possible.
Au sens d’ajusté.



C’est pourquoi aussi, je considère comme un devoir de toujours avancer !
C’est pour moi d’abord ! que je suis toujours en exploration de nouvelles techniques, personnes, terres… Et puis, pour vous, aussi ! Tout ce que j’expérimente (et qui me fait du bien ! sinon à quoi bon ?!) je me l’approprie avant de vous le proposer, afin que vous puissiez, vous aussi, marcher toujours plus vers votre joie.
Je vous rappelle qu’il est toujours possible d’aller encore ! mieux !!! si ! si !


Mais ce que je voudrais surtout que vous sachiez, c’est qu’il est toujours très impressionnant,
et même bouleversant, pour moi,
de vous remettre sur votre chemin de vie, de vous réconcilier avec votre âme.
Et cela suscite en moi, une gratitude forte, presque grave ! et néanmoins teintée d’allégresse !
Vous me faîtes un immense cadeau !
Merci ! de tout cœur, merci !

©Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr - janvier 2007


Lire en rapport le coucou sur la délégation de son propre pouvoir.
Voyez ma proposition de séances individuelles et les témoignages récents qu’elles suscitent.








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…