L’hibiscus

Derrière son guichet : Coucou n° 311 du 4 mai 2015

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Chaque métier, lorsqu’il est réalisé avec amour, et pour les autres, donne une belle présence à la vie.

Bonjour vous autres !

J’ai rencontré une jeune femme étonnante.
Elle travaille à un guichet de gare dans une grande ville du Sud de la France.
- Eh bonjour ? Et où allez-vous de si bon matin ?
Ah bon ? Mirmande ! c’est drôlement joli Mirmande !
Vous partez de suite ?
Et qu’allez-vous faire à Mirmande ?
Ah, c’est sympa d’aller visiter votre vieille tante !
Ah ?! peuchère ! elle est souffrante !

Bon, en fait, elle n’a jamais dit peuchère, c’est moi qui brode - pour la couleur locale, spa ?!
Et quand rentrez-vous ?
Ah, ben, vous ne restez vraiment pas longtemps ! C’est vraiment gentil à vous de faire le déplacement juste pour la tantine !
Oh, et puis le temps est de la partie ! la journée va être rayonnante !

Cette femme ne se départit jamais de sa bonne humeur ! Il est des personnes sombres pour jauger : On voit que vous êtes nouvelle à la Sncf !
- Moi, nouvelle ?! Mais pas du tout ! ça fait trente ans que je suis derrière mon guichet !
Oui, je sais, du coup, elle n’est pas si jeunette !? Trente ans de guichet, ça lui donne quelques années, ma foi ! Mais son coeur est si gai !
En fait, elle réside toujours dans son coeur. Elle s’intéresse vraiment, résolument ! aux hommes et femmes qui défilent devant son guichet.

Cela me fait penser à un agent immobilier qui m’avait répondu, alors que je l’interrogeais, il y a plus de vingt ans, sur l’intérêt d’un tel métier :
Avant, je vendais des maisons, maintenant je vends des maisons à des personnes. Et cela fait toute la différence, crois-moi !
Et évidemment, je l’ai cru !
Voilà le secret de petits bonheurs renouvelés !

Bonne journée à vous ! N’oubliez pas de sourire aux agent(e)s derrière leur guichet.
Et d’autant plus, en cas de grise mine ! La personne qui tire son nez derrière son guichet n’a pas encore réalisé, ou a oublié, qu’elle avait un poste clé !
A vous de le lui rappeler avec votre magnifique sourire du lundi matin !

Je vous adresse d’ailleurs, à chacun et chacune, de derrière mon clavier, un radieux sourire de début de semaine !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – mai 15








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.