L’hibiscus

Danser sous la pluie : Coucou n° 388 du 27 août 2017

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou vous,
à l’instant, j’ai couru sous une bienfaisante pluviette pour aller chercher du linge au fond du jardin. Soudain, j’ai ralenti, et pris un pas dansant, en souvenir de toutes les danses de la pluie que nous interprétions enfants, mes soeurs et moi.
J’adore ! sans doute ai-je été grenouille moi aussi dans une autre vie !
Je vous dédie cette petite gambille.

Et c’est peut-être l’occasion de souligner le cocasse de l’expression friser le ridicule. Je dégotte qu’ici friser voudrait dire frôler.
Mais frôler le ridicule, ça a-t-il plus de bon sens ? C’est quoi ce ridicule que l’on frise ou que l’on frôle ?
A moins qu’on ne s’en couvre ?!
Il est des expressions bien truculentes, ma foi !

C’est tout ! c’était juste un coucou !
Ben, vi !

Douce fin de dimanche à vous !
Carole.

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr - août 2017








Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.