L’hibiscus

Comptez les bonheurs !

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Des exercices pour être heureux/se.
Des exercices tout simples, pour naturellement engranger de bonnes énergies et en finir avec notre pessimisme...
Et aussi apprendre à s’aimer un peu plus... Juste un peu !... pour notre plus grand bonheur !

C’est un sujet que j’ai traité en plusieurs épisodes ! le premier remonte à décembre 06, lorsque j’ai lu pour la première fois, un article relatant des études américaines sur des exercices pour augmenter le bonheur... J’en ai fait part à mes doudoux ! Puis je l’ai repris et amplifié récemment !

Comptez les bonheurs !
[ mél de décembre 06 adressé à quelques personnes]

Et voici, le conseil Bonheur, très sérieux - avec des études à la clé Des exercices pour rendre heureux :
tous les soirs avant de vous endormir, pensez à trois moments de bonheur vécus dans votre journée.
Juste cela.
Et vous verrez votre capacité à être heureuse/heureux croître !
Si vous y réfléchissez, vous verrez que cet exercice est bien subtil !
On s’endort dans une énergie souriante, c’est elle qui nous berce, nous nourrit dans la nuit...
Et toute la journée, on a les yeux écarquillés à chercher nos bonheurs.
Et bien sûr, vous avez le droit d’en trouver plus que trois par jour !
Trois, c’est le plancher bas !!

Et évidemment, vous pouvez/devez ébruiter ce conseil !

Je l’ai d’abord adressé à un petit groupe de privilégié(e)s, mais constatant à quel point il remue, je me suis dit qu’il me fallait en ’arroser’ le plus de monde possible et en ai fait bénéficié mes doudoux...

Note pour les personnes en grande souffrance morale, qui ont du mal à trouver quoi que ce soit d’heureux dans leur vie :
Les moments bonheur ne sont pas forcément des événements grandioses : un sourire, un rayon de soleil, une fleur épanouie, un rire, un plat savoureux, un looping d’oiseau, un coup de téléphone - que vous avez le droit de donner vous-même !...
Si vraiment, ça coince, vous pouvez cherchez sur une semaine... Mais tâchez de vous endormir sur de l’heureux...
Et peut-être, faut-il changer de fréquentations : dans la mesure de vos possibilités, quittez les grognons, et voyez plus de personnes gaies !
Même au plus fort des tempêtes, il y a des oiseaux qui chantent. Et ne me dites pas, comme une de mes patientes : "justement, ils m’énervent !!" !!! Eclats de rire partagés !

Bon, ce n’est pas tout, mais j’ai plein de bonheurs à récolter !
Tenez-moi au courant si vous voyez votre cote de joie remonter ! Je n’ai engagé aucune étude, mais j’ai simplement bonheur à apprendre que vous allez bien ou mieux ! Carole.

Les pièges de l’apprentissage du bonheur
[Mél correctif du lendemain…]

Suite du mél précédent... "Des exercices pour être heureux..."
1- Ce matin, debout à six heures, j’ai le bonheur de voir mon fils sortir de la douche :
"Déjà levé mon grand ?!"
Bise. Bonheur.

2 - Je reçois un mél d’amour d’une de mes élèves. "tu es dans mon coeur".
Toi ausi, B., tu es dans mon coeur.

3 - Je lis une histoire débile sur les facilités des Français avec les langues étrangères (désolée, je ne l’ai pas conservée et ne peux donc la partager...). Une de ces histoires simplistes, mais qui me font beaucoup rire...
4 - Je réalise qu’il n’est pas huit heures et que j’ai déjà mes trois moments bonheur à me remémorer au coucher... 5 - Par la baie vitrée, le lever du soleil embrase l’horizon de teintes roses et orangées nuancées et merveilleuses...
6 - Mon fils part pour sa journée de travail : Bonne journée mon chéri. Bise.
Notez bien : autre bise, autre bonheur ! Le bonheur peut être répétitif !! Moi, je ne m’en lasse pas !

Le coup de téléphone d’une amie me fait prendre conscience des dangers à éviter, dans l’exercice du bonheur que je préconisais hier !

1 - Le premier : à sa question, et alors, tu retournes te coucher ?
Non, bien sûr !
car j’ai encore plein d’autres bonheurs à vivre dans cette journée !
Ne vous limitez pas à trois bonheurs par jour ! Vous avez droit au démesuré !

2 - si vous avez, comme moi, un heureux caractère (je vous jure que ça s’apprend, cf mon précédent mél !),
ne passez pas trop de temps, le soir à vous remémorer de tous les moments de bonheur au risque de l’insomnie !!

3 - et surtout, surtout pas, à les classer, hiérarchiser... etc... pour déterminer quels sont les trois leaders !
Bref, laissez le mental de côté !

Bises bonheur Carole.

3+3 = Bonheur !
[ajout de décembre 2008]


Je ne sais pas si vous vous rappelez, ou peut-être n’étiez-vous pas encore dans mes fichiers à l’époque, je vous ai transmis, il y a quelques années, un conseil pour vivre plus heureux/heureuse...
Il s’agissait, le soir avant de vous endormir de vous remémorer trois bonheurs de la journée. Etudes scientifiques à l’appui, ça marche ! Vous pensez à trois bonheurs, petits ou grands, et vous vous refaites le film le soir... La rencontre d’un ami, un chat qui s’étire, une feuille qui tombe, un cake aux oranges divin, le sourire de la boulangère, un mél rigolo...etc...
Faites feu de tout bois. Pas de problème !
Trois bonheurs avant de vous endormir !
Votre vie va changer ! d’abord parce que dans la journée, vous vous mettrez en quête des bonheurs à mémoriser pour les revisiter le soir. Mais aussi parce que vous allez vous endormir sur de bonnes ondes positives...
Et ces ondes vont secréter de jolies énergies pour un réveil tout frais. Et du coup, vous allez vous levez d’un bon pied, confiant, et youpi !! vous allez attirer des bonheurs ! et très vite, vous en aurez trop !!!
Je plaisante, bien sûr ! il n’y en a jamais trop !

Le deuxième comptage que je vous suggère est parfois plus ardu :
il faut comptabiliser trois moments de votre journée où vous êtes fier/fière(s) de vous.
Vous vous remémorez des qualités mises en œuvre ou vous relevez vos progrès, petits ou grands... : vous avez écouté les chagrins de la boulangère, malgré vos propres soucis ; vous avez bien réussi une réponse délicate, sans vous embrouiller, ni vous fâcher ; vous avez aidé un collègue spontanément, alors que d’habitude, le mode entre vous est plutôt à la compétition ; vous êtes parvenu(e) à sourire d’une de vos erreurs ; vous avez mangé tout un plat en conscience et dans la gratitude ; vous avez renoncé à l’acquisition d’un énième bibelot à craquer ! ; vous avez joué avec votre gamin au lieu de différer éternellement la partie promise... et vous avez perdu... dans la bonne humeur ! ; vous avez pris le temps d’une sieste ou d’une ballade...
Bref, vous me voyez venir avec mes gros sabots ! Tentez l’expérience.
Que du bon à prendre !!

A tout bientôt ! Carole.

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr - décembre 06 et 08








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.