L’hibiscus

Comparer pour mieux se rejeter : Coucou n° 408 du 20 avril 2018

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou !
Il y a peu, je vous incitais à faire la fleur, et croyez-moi, ou pas, dans le bouquet que vous m’avez composé en retour, me confiant qui un coquelicot, qui une jonquille, qui une marjolaine... il n’y a pas eu deux fleurs semblables !
Une belle diversité !
Quand bien même, il y en aurait eu deux de même sorte, elles seraient tout de même différentes : je vous invite à comparer deux tulipes, à examiner deux fleurs de bougainvilliers... Vous arrivez à en trouver deux strictement identiques ? non hein !

Alors, pourquoi osez-vous encore vous comparer à autrui ?! et le plus souvent, non pour fanfaronner de votre supériorité, mais pour mieux vous dénigrer, bien sûr : Moi je ne suis pas aussi intelligent(e), créatif/ve, aussi populaire... Je vous laisse compléter à votre convenance. La liste est dodue, j’imagine.
Comment pouvez-vous vous comparer ? vous n’avez pas eu le même terreau, pas reçu la même éducation, etc. comment voudriez-vous vous couler dans le moule ? Un peu tarte d’ailleurs ce moule, non ?
Si vous restez juste vous, vous n’êtes pas mal du tout ! je vous assure !
Alala ! reprenez votre carnet d’auto-louanges !

Une histoire fraîche de ce soir :
Je dois acheter une chaise pour mon bureau. - Ah, je croyais que tu en avais trouvé une ? - Oui, mais elle est dans un catalogue de meubles de cuisine.
- Et alors ?!
Je repense à cette jeune femme qui achetait des revues de cuisine, non pour mettre en pratique et se régaler les papilles, mais pour admirer et festiner des pupilles !
Jusqu’où ira notre besoin d’être conforme !

Allez, vous êtes bien unique ! (sourire)
A bientôt !
Carole.

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – avril 2018

Un joli conte pour apprendre à s’accepter dans ses différences : Le jardin du roi








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...