L’hibiscus

Ce n’est pas de votre faute ! promis ! : Coucou n° 263 du 17 mars 2014

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Vous avez des attentes trop précises sur ce que devrait être votre vie. Et, assumez des inadaptations qui ne sont pas forcément de votre fait. Surtout en situation d’apprentissage.

Coucou vous !
Récemment encore, j’ai entendu l’un d’entre vous dire que la méditation n’était pas pour lui, car il n’en ressentait aucun bienfait.
Et cela me fait penser à la vie même !

Trop souvent, vous avez des attentes sur ce que devraient être la méditation, ou l’exercice (ou la vie !).
Vous avez lu ou entendu des témoignages, et votre vécu ne correspond pas aux effets mirobolants décrits par les autres.
Or, pour vous, cela se passe peut-être différemment, mais n’ayez crainte cela se passe !
Les bébés n’apprennent pas tous à marcher au même âge, ni de la même façon, et pourtant, un jour, l’apprentissage de la marche est acquis ! Et lorsque vient, disons, la quarantaine, il n’y a personne, personne, pour faire des comparaisons sur la façon, dont bébé, on a lancé le pied : et de retomber sur la couche, de trottiner, de balancer, de foncer, de trébucher, de tituber !...

Je me souviens d’un pratiquant qui râlait dans son coin parce qu’il ne ressentait rien. Rien du tout, marmonnait-il d’un ton vexé ! Mais il dormait comme un bébé (sourire) durant les quinze jours suivants.
Ou encore, une petite dame m’a rapporté cette semaine que lorsqu’on lui demandait - exercice fréquent dans des séances de relaxation - de s’installer dans son petit coin de paradis pour revivre des sensations de paix, de tranquillité, etc. elle voyait défiler de nombreuses images. De nombreux lieux idylliques se convoquaient à toute allure dans son esprit. Cette gigue de flashes n’avait rien à voir avec ce qu’on lui proposait. Mais elle sortait régénérée de ces temps de méditation...

Alors, souvent, vous êtes trop appliqué(e)s, vous apportez une tension. Pas très bénéfique, ladite tension ! C’est certain.
Vous pourriez peut-être aussi arrêter de penser que c’est de votre faute si "vous n’y arrivez pas".
Déjà, comme dit, il n’y a pas d’attente spécifique à avoir. Chacun(e) a son propre trajet vers la paix intérieure. Les zig zag aussi sont licites !
Et puis, vous n’êtes peut-être pas en phase avec cet exercice-là, ou cette personne-ci qui vous guide... Je vous trouve souvent trop sages, à ne pas remettre en cause les exercices proposés ou la personne qui les présente... Et à toujours focaliser sur vos propres insuffisances ! Ah la liberté de juger ses enseignant(e)s devrait faire partie de toute éducation, décidément !
Sortez-vous de l’idée que vous n’êtes pas conforme. Car évidemment, et heureusement !, que vous n’êtes pas conforme ! vous êtes VOUS !
Vous pouvez être incompatible avec un(e) enseignant(e) sans que cela ne vous remette en cause : ni lui/elle ni vous. La diversité humaine est immense ! Cherchez ailleurs !

Il en va de la vie, comme de la méditation. Soyez dans l’accueil de ce qu’elle vous propose, et ne vous jugez pas. Soyez juste VOUS !
Changez de méthode si celle que vous vous efforcez de suivre ne vous convient pas.
Prenez celle qui vous procure le plus de joie !

Le printemps serait-il là ? En tout cas, pour ma part, j’ai congédié des pensionnaires qui se voyaient bien taper l’incrust’ jusqu’à la fin des temps : j’ai mis dehors une colonie d’araignées !
A tout bientôt ! Passez une belle journée !
Carole.



© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – mars 2014



Si vous voulez en savoir plus sur la méditation, voyez les articles que je lui consacre :
Méditer : Pourquoi ? Quand ? Comment ? Où ?...
et
La méditation : Questions fréquentes.
Et si vous désirez essayer celles que je vous propose, c’est avec plaisir que je vous les offre.








Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…

 

Élevons-nous : de l’enfance

Pour les enfants que nous avons été, pour les parents que nous sommes.
Un livre qui vous allège de vos peurs, vous guide vers une éducation respectueuse…