L’hibiscus

Cabriole avant ! toute ! : Coucou n° 399 du 27 décembre 2017

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou !
Une illustration, toute récente, de mon côté petit roquet :
Dans un de mes trains, travée voisine, un bambin dessine, avec application, et serine à sa mère : Maman, tu vas adorer ! tu vas adoooorer ! et la réponse fuse : Faut voir. Pas sûr ! d’un ton mauvais.
... Et mon coeur s’effondre, les enfants me touchent toujours tellement ! Je regarde cette femme avec animosité.
Puis, volte-face - je me suis quand même bonifiée avec le temps ! ben oui, hein ? quand même ! - je lui adresse un flot d’amour. C’est à la femme blessée que j’expédie poum ! plein coeur ! ma vague d’amour. Et c’est sans doute aucun, elle qui la reçoit ! car... revirement assez spectaculaire de sa part : brusquement, elle s’adoucit, et se penche vers le bambin avec tendresse...

Vous allez vous dire, oh ! cette Carole, elle exagère !
Pas du tout !

Nos pensées chaleureuses font un bien fou aux autres. Elles réchauffent l’atmosphère ! Vous rappelez-vous comme elles circulent ? Aujourd’hui était une journée pleine d’amour !
Dans le joli roman Le Temps d’une chute de Claire Wolniewicz, Tadeusz, compagnon de l’héroïne, imagine toujours le meilleur pour autrui. Dans une queue au cinéma, tout le monde se retourne et lui sourit !
C’est que pour chacun(e), il a brodé une très jolie guirlande d’amour !

Alors, n’hésitez pas, la prochaine fois que vous vous surprenez avec un jugement en tête : cabriole avant ! rincez vos coeurs, et instituez-vous scénaristes d’amour !
Vous doutez ? Bah, normal. Tentez le coup, tout de même ! C’est encore la méthode la plus scientifique, non ? Héhé ! je vous augure de jolies et réjouissantes métamorphoses !
Et si vous pratiquez déjà, ben, on continue ?! (grand sourire ravi !) on continue à inonder le monde d’ondes d’amour !

Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues, les marées et la pesanteur, nous exploiterons l’énergie de l’amour. Alors, pour la seconde fois dans l’histoire du monde, l’homme aura découvert le feu, nous prédisait Pierre Teilhard de Chardin...
Je crois que ça y est ! on y est !!

Très lumineuse fin d’année à vous !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – décembre 2017








(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.