L’hibiscus

Bonne année + les bonnes résolutions : méfiance ! : Coucou n° 444 du 9 janvier 2020

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou !

Bonne année à vous ! bonne année à toutes et tous !
Je vous souhaite de trouver l’élan pour avancer vers votre légèreté intérieure. Santé, sérénité et gaieté.

Je dois vous avouer que je m’effare un peu de toutes les bonnes résolutions... qui peuvent si l’on n’y prend garde devenir de subtils et efficaces croche-patte !
Mais oui, vous le savez bien ! nous en mettons beaucoup trop, et ensuite nous nous dévalorisons : Pfft ! même pas capable de tenir tes engagements !

Personnellement, je suis très très circonspecte !
Et j’ai même inventé un biais ! Je vous le livre : je me suis promis de ne pas juger.
Une résolution dans l’être, et non le faire. Et ça change tout !

Imaginez que je me surprenne à juger - j’ai de beaux restes (sourire)... comme beaucoup (re-sourire !).
Dans un premier temps, je vais me dire : Oh (désapprobateur) te voilà encore dans le jugement, au lieu de chausser les mocassins de l’autre !
Puis, me rappelant ma détermination à ne pas juger, je vais bien devoir m’inclure dans la boucle et cesser illico de me traiter de tous les noms d’oiseaux !
Imparable, spa ?! (Grand sourire)
Et quand bien même j’ajournerais continuellement la réalisation de voeux tels écrire un coucoudoudou par semaine ou me lancer dans la couture - oui, des fois, je me jette de sacrés défis ! - ou sauter en parapente... ben, comme je me suis promis l’indulgence, pas grave ! je m’autorise la procrastination ! et hop, le tour est joué !

Trois points subsidiaires :
mais d’où vient donc cette expression "des noms d’oiseaux" ?! mystère et boule de gomme !!
et...
ne pas juger ne signifie en aucun cas perdre sa jugeote : vous pouvez remarquer que tel ou telle se conduit mal, ou pense de traviole, oui, mais cela ne doit pas vous conduire à le/la décréter nul(le) ni à vous sentir supérieur(e)... Vous comprenez la nuance, de taille ?
et...
ne pas se juger n’implique surtout pas ne pas s’amender !

Vous verrez que ma ruse va vous offrir l’élan pour avancer vers votre légèreté intérieure, ce qui est mon souhait le plus cher (oui, je me répète, sciemment !).
En résumé : toutes les résolutions du monde et ne pas juger !

A bientôt !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr - janvier 2020








Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.