L’hibiscus

Battre froid + Boubou aux fourneaux : Coucou n° 447 du 5 mars 2020

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

Coucou vous,
j’ai remonté le moral - enfin, je l’espère - à une dame éplorée car son ami lui battait froid :
Vous savez bien qu’il est préoccupé par la relation désastreuse avec son père. Tellement pris dans ce chaos émotionnel, il lui est impossible d’être présent à autre chose.
Il ne vous bat pas froid, il est gelé au fond de son âme.

Et si, nous perdions l’habitude de tout rapporter à nous ?
Tant de hors champs, dans la vie des autres !

Récemment, j’ai donné un bain à mon Boubou.
Vous vous rappelez que même les Bouddhas sont sensibles aux aléas de la vie - la poussière en l’occurrence (sourire).
Je l’ai laissé séché à l’air libre sur l’évier de la cuisine, et sa présence rigolarde devant mes fourneaux m’a empli le coeur.
On devrait balader de pièce en pièce, les objets que nous aimons, afin de leur redonner vie !
Nous sommes, lui et moi, ravigotés de cette expérience !

Jolie soirée à vous !
Carole.


© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – mars 2020








(Renoncer à) Pardonner
Chemin de libération


Pardonnez ou non ! mais délivrez vous de ces poids qui vous entravent !
Un livre de consolation. Pour vous...

 

Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.