L’hibiscus

Autres bizarreries mécaniques et autres…

par Carole Braéckman

Version imprimable de cet article Version imprimable     envoyer l'article par mail Envoyer par mail

De petites histoires d’énergies, de communication entre l’énergie humaine et les machines.

Internet intelligent
Un jour, j’ouvre mon navigateur web, pour aller sur un site bien précis chercher un nouveau fond d’écran. C’est un site où je vais très rarement, juste pour chercher mes fonds d’écran. Je clique sur l’icône d’Internet et pouf, je me retrouve d’emblée sur le site en question ! Il était bien dans mes favoris, mais loin d’être accessible d’un clic malencontreux… Cela m’arrive assez souvent ! enfin plus que la normale ! C’est assez pratique !!

Mamy Poltergeist
L’informaticienne de mon précédent travail de documentaliste m’appelait Mamy Poltergeist ! et aurait sans doute de nombreuses récriminations à faire, de fichiers qui disparaissaient, de chemins qui s’ouvraient tout seuls et autres. Mais je n’ose pas lui demander de me rafraîchir la mémoire, parce que mes facultés ne l’ont pas toujours fait rire ! ça par contre, je pense pouvoir l’expliquer rationnellement ! Hum !

Empathie mécanique
Ma vieille Fiat Uno (qui faisait l’admiration des garagistes pour sa longévité exceptionnelle !) était en parfaite symbiose avec moi. Dès que je piquais du nez, vers des idées moroses, elle toussait. Je me redressais en assise Taiji, et aussitôt elle ronronnait comme jamais… Des témoins, j’en ai.

Montre baromètre
J’avais, il y a quelques 15 ans, une montre originale, dont j’étais très fière : ses aiguilles tournaient dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (le cadran était à l’envers aussi, bien sûr !). A chaque fois, que je m’énervais, à l’époque, plus souvent qu’à mon tour ! les aiguilles se mettaient à tourner comme sur toutes les montres ! Je passe les difficultés que j’avais à donner l’heure exacte... Je me calmais, et ma montre retrouvait tout son non-conformisme et son chic ! A tel point qu’une amie vérifiait sur mon poignet dans quelle humeur j’étais !

Mon pick up récalcitrant
Dès que j’ai compris que ma sœur Lise allait mourir et durant des mois encore après sa mort, mon pick up de l’époque ne m’a joué que des chants grégoriens ! Les autres disques ne passaient pas ! J’ai de nombreux témoins. Quand je flanchais, il me refaisait le coup…

© Carole Braéckman – www.lhibiscus.fr – janvier 04








Coucou Vous ! 111 billets d’humeur jolie

Des graines d’humour à suçoter pour laisser la sagesse grandir en nous, presque à notre insu, et redonner au monde des couleurs poétiques et des valeurs humaines.
De petites vitamines épicées :-) à butiner au hasard.

 

Vivre votre vraie vie : Manuel de route vers votre joie

Votre vraie vie n’attend que vous.
Ce livre a changé déjà bien des vies.
Les chercheurs/chercheuses d’authenticité ont trouvé LEUR manuel.